Climate change and sustainable management of taro (Colocasia esculenta (L.) Schott.) leaf blight in Western Highlands of Cameroon

D. N. Tarla, M. R. Bikomo, E. N. Takumbo, G. Voufo, D. A. Fontem

Résumé


Résumé

Climate change is a change in the statistical distribution of weather over periods of time that range from decades to millions of years. An epidemic devastated taro (Colocasia esculenta) in West and Central Africa between 2005-2010 causing an estimated loss of over 70 billion FCFA to the Cameroonian economy followed by food insecurity, persistent price hikes and changes in feeding habits. The Ministry of Agriculture and Rural Development and the Ministry of Scientific Research and Innovation conducted surveys and wrote reports but no mitigation strategy was proposed. In this light, trials were conducted with a pre-packed fungicide (copper (II) oxide and metalaxyl) at 7, 14, 21 and 28 day spray frequencies. In another trial, taro was sown in December followed by constant irrigation and compared with rainy season planting in March. Data was typed in Excel and analysed with GENSTAT software while means were separated using the Least Significant Different at 5% probability. Results showed that a 28-day spray regime could be selected based on high yields of 60.44 t/ha, yield increase of 74.06, net benefit of 8.27 million FCFA/ha and a rate of return of 13.78. Results of irrigation gave yields of 61.81 t/ha and yield increase of 75.85 % with corresponding net benefits of 12 million FCFA/ha and a rate of return of 11.29. Consequently, early planting and monthly fungicide application can by proposed to farmers as these management methods are environmentally-friendly. In perspectives, further research in other agroecological zones and more active ingredients will be conducted.

 


Résumé
Le changement climatique est un changement de distribution statistique de la météorologie sur une période de temps qui varie d'une décennie à des millions d'années. Une épidémie du mildiou du taro (Colocasia esculenta) a ravagée cette culture en Afrique Occidentale et Australe de 2005 à 2010 causant une perte estimée à plus de 70 milliards de FCFA à l'économie camerounaise suivi par l'insécurité alimentaire, l'augmentation des prix et des changements des habitudes alimentaires. Le Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural et le Ministère de la Recherche Scientifique et de l'Innovation ont conduit les enquêtes et ont écrit des rapports mais aucune méthode de mitigation n'a été proposée. Dans cette optique, les essais ont été conduits avec un fongicide mélangé au préalable (oxyde de cuivre (II) et métalaxyl) à une fréquence de pulvérisation de 7, 14, 21 et 28 jours. Dans un autre essai, le taro a été semé en décembre suivi d'une irrigation constante et comparé avec le semis en saison pluvieuse en mars. Les données ont été saisies sur Excel et le logiciel GENSTAT a été utilisé pour les analyses de variance alors que les moyennes ont été separés avec la methode de Plus Petite Difference Significative à la probabilité de 5%. Les résultats ont montré qu'une pulvérisation mensuelle peut être sélectionnée à cause d'un rendement élevé de 60,44 t/ha, une augmentation de rendement de 74.06%, un bénéfice net de 8,27 million FCFA/ha et une rentabilité de 13,78. Les résultats de l'irrigation ont donné un rendement de 61,81 t/ha et une augmentation de rendement de 75,85 % correspondant à un bénéfice net de 12 millions FCFA/ha et une rentabilité de 11,29. il ressort de ces travaux que les paysans peuvent utiliser les fongicides chaque mois ou semer le taro trois mois avant la période normale (mars) pour obtenir une bonne récolte. Ces deux méthodes ne nuisent pas à l'environnement. Dans un proche avenir, il serait souhaitable de conduire d'autres essais dans les zones agro écologiques hors des hautes terres de l'Ouest.


Mots-clés


taro leaf blight; Phytophthora colocasiae; spray frequency; planting date; sustainability; climate change

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.