Caractérisation des joints inter-faciaux des fibres végétales : cas du rotin du Cameroun

A.Y. J. Sohounhloué, G. Gbaguidi, T. T. Tamo, E.A. Foudjet

Résumé


Résumé

L'utilisation du bois et des fibres végétales comme armatures dans le béton a longtemps fait l'objet d'études de la part de nombreux chercheurs de part le monde. Mais les recherches en ce qui concerne leurs zones de recouvrement restent encore un domaine non exploré. Le présent article, est une étude de la zone de recouvrement entre deux tiges de rotin afin d'obtenir un ensemble ayant la résistance d'un rotin non sectionné dans la zone de liaison.
Pour y parvenir nous avons réalisé un assemblage de deux tiges de rotin à l'aide du métal et d'une colle époxy. L'étude de la loi de comportement de la zone recouvrée nous a amené à réaliser deux types d'essais : Le premier est un essai de compression. Il a consisté à déterminer les caractéristiques mécaniques du rotin en compression. Le second est un essai de cisaillement par compression. Il nous a permis de déterminer les caractéristiques mécaniques de l'assemblage et de connaître la résistance au cisaillement de la section mixte métal-rotin ainsi constituée.  
Il en ressort que, le rotin en compression a un module de Young de 1190 MPa, une contrainte de rupture de 26 MPa, et une limite élastique de 21 MPa. Pour le type d'essai que nous avons réalisé qui est le cisaillement par compression de la section mixte métal - rotin, une longueur de 2.5 d (d diamètre du rotin) garantit une liaison maximale entre le rotin et le métal dans la zone de recouvrement. Par contre, afin de l'utiliser dans la partie tendue du béton, il faudra réaliser au moins un recouvrement total de 8d en faisant l'hypothèse que la contrainte de rupture en cisaillement de la section mixte - métal rotin est la même en compression qu'en traction.
 


Abstract
The use of wood and vegetables fibers in reinforced concrete has long been studied by scientists. But there is a few investigations concerning how to join them. This article analyses how to join two rattan sticks to obtain the strength of full rattan.
To achieve this goal, we have designed a joint using metal and epoxy adhesive to have a mixed metal-rattan section. The study of the law behavior of the jointed area has allowed us to perform two types of tests.
The first test is to determine the mechanical characteristics of rattan in compression. The second test allowed us to determine the mechanical characteristics of the mixed metal - rattan section. It appears that, in compression rattan Young's modulus is 1190 MPa, the yield stress is 26 MPa, and elastic limit 21 MPa. From the test we obtained that a length of 2.5d (d, diameter of rattan) ensures maximum connection under compression stresses between rattan and metal in the overlapped zone. Concerning the area under tension one needs at least 8d overlapping taking into consideration the hypothesis that the yield shear stress in the mixed metal - rattan section is the same under compression and tension.


Mots-clés


rotin; recouvrement; métal; colle époxy; liaison maximale; rattan; overlap; metal; Epoxy adhesive; maximum binding

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.