Contribution à l'élaboration des directives d'aménagement du massif forestier de SIKOP (Province du Littoral- Département de la Sanaga Maritime)

G. E. Ngo Bonga, E. A. Foudjet, M. B. Messanga

Résumé


1. Objectifs général
Elaborer les directives d'aménagement du massif forestier de SIKOP
2. Objectifs spécifiques (OS)
OS 1: Etablir le diagnostic socio-économique de la zone en vue de mesurer le niveau d'indépendance des populations vis-à-vis des ressources naturelles du massif ;
OS 2: Procéder à l'évaluation environnementale en vue de déterminer les incidences directes ou indirectes que le projet pourrait avoir sur l'équilibre écologique, biologique et socio-économique de la zone
OS 3: Faire un inventaire d'aménagement
3. Hypothèse
L'implication des populations dans l'aménagement du massif forestier de SIKOP va permettre à celles-ci de mieux protéger la forêt.
4. Méthodologie
La méthodologie utilisée pour ce travail passe par l'élaboration du questionnaire d'enquête individuel et du guide d'entretien communautaire pour les enquêtes socio-économiques; ainsi que lerecensement des ménages et réunions de consultations publiques.
* Milieu d'étude
La zone d'action du projet est à cheval entre trois arrondissements du Département de la Sanaga Maritime à savoir : Ndom, Nyanon et Ngambé. Elle couvre une superficie de 46.875 ha. Elle est riche en biodiversité et renferme plus de 150 espèces d'arbres réparties en 33 familles.Le massif forestier de SIKOP est compris entre les latitudes 4°14'53'' et 4°29' Nord et les longitudes 10°35'05'' et 10'49' Est du feuillet cartographique de Ndikinéméki (NB- 32-V) à l'échelle 1/200 000.Le régime pluviométrique dans son ensemble se caractérise par quatre saisons distinctes. C'est une zone très accidentée qui présente deux chaines de montagnes : Nkonhom à l'Ouest et Kahn à l'Est ; culminant respectivement à 1 302 m et à 1 120 m. Quelques sommets isolés sont dispersés de part et d'autre de l'axe reliant Ngambé et Ndom. Anciennement, la végétation de SIKOP était une zone de transition entre la forêt semi-décidue et la forêt atlantique (LETOUZEY, 1985). La faune diversifiée elle va des grands mammifères en voie de disparition aux minuscules insectes.
* Matériels et techniques de collecte des données
Le matériel utilisé pour cette étude est le suivant : les fiches d'enquête et d'entretien semi structuré, cartes topographiques de la zone (feuillet Ndikiniméki-NB-32-V) aux échelles 1/200 000 et 1/50 000), fiches de layonnage et de comptage, GPS, boussole, clisimètre, câble en acier (25 mètres), machettes, galon circonférentiel, porte documents, crayons et gommes.
La collecte des données secondaires ayant permis d'obtenir des informations sur la zone du projet. La collecte des données primaires qui s'est faite à partir d'un questionnaire dans le cadre de l'enquête socio - économique, l'entretien semi-structuré et l'observation directe pour l'étude environnemental, Un inventaire floristique effectué uniquement dans la zone de production.


Mots-clés


Aménagement; directives; rotation; possibilité

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.