Influence des pressions parasitaires (Loranthaceae) et anthropiques sur la dynamique des peuplements du karité (Vitellaria paradoxa Gaertn. C. F.) au Tchad

P. Djekonbe, T.M.L. Avana, M.H. Womeni

Résumé


Résumé
Au Tchad, Vitellaria paradoxa est une espèce à usages multiples qui, malheureusement, est souvent la cible de multiples pressions parasitaires et anthropiques. L'objectif de la présente étude est de contribuer à la gestion durable de l'espèce au Tchad à travers une caractérisation des facteurs responsables de ces pressions. Pour y parvenir, un inventaire des arbres parasités par les espèces de Loranthaceae ainsi qu'une évaluation des indices de pressions anthropiques ont été réalisés dans sept des vingt-trois régions administratives du Tchad. 512 unités de comptage de 100 m x 100 m ont été implantées dans 128 villages à travers lesquelles 4 712 arbres ont été caractérisés. Le nombre de touffes de plantes parasites par arbre a été recensé, les indices d'écorçage des tiges et d'élagages anarchique des branches ont été relevés. Les résultats révèlent que les peuplements de karité sont fortement parasités avec une densité moyenne de 17 touffes de parasites par arbre. La densité moyenne des indices de pression anthropique par hectare est de 14 pour l'écorçage, 6 pour les tiges percées, 7 pour les tiges brulées et de 4 pour l'élagage. Le taux moyen d'infestation parasitaire varie en moyenne de 54% dans les systèmes cultivés à 81% dans les milieux naturels (savanes et jachères).

L'analyse de Classification Ascendante Hiérarchique a permis de regrouper les bassins de production en trois types de parcs à karité suivant un gradient de dégradation. Il ressort de ces résultats que les principaux facteurs qui dégradent les parcs à karité au Tchad sont l'infestation des Loranthaceae et l'écorçage des tiges. Pour la gestion durable des ressources du karité au Tchad, cette étude recommande le développement et la promotion des méthodes de lutte contre les infestations de Loranthacées et une sensibilisation des populations pour la domestication et l'adoption des méthodes rationnelles d'écorçage et d'élagage.


Abstract
In Chad, Vitellaria paradoxa is a multipurpose tree species that, unfortunately, is often the target of parasitic and anthropogenic pressures. The objective of this study was to contribute to the sustainable management of V. paradoxa in Chad through the characterization of factors responsible of these pressures. To achieve this, an inventory of Shea trees infested by Loranthaceae parasites and an assessment of anthropogenic pressure indices were conducted in seven out of the twenty-three administrative regions in Chad. 512 plots units of 100 m x 100 m were implanted in 128 villages through which 4 712 trees were characterised. The number of clumps of parasitic plants was recorded, the indices of stem peelings and uncontrolled branch pruning was noted. The results reveal that Shea stands are heavily parasitized with an average density of 17 tufts per tree. The average density of human pressure indices per hectare is 14 for debarking, 4 for pruning, 6 for pierced stems and 7 for burnt stems. The rate of parasite infestation varies from 54% in farming systems (Crop farms, homegardens and Fruit orchards) to 81% in natural land use (savanna and fallow lands), whereas the level of anthropogenic pressure, especially bark removal is higher in farmlands.

The Hierarchical Ascendant Classification analysis grouped the Shea production areas into three types of parks according to a degradation gradient. From the results, it appears that the main factors degrading shea parks in Chad are infestation of tree branches with Loranthaceae and debarking for medicinal use. Therefore, for the sustainable management of shea tree resources in Chad, this study support the development and promotion of a control measure against infestation of Loranthaceae parasites as well as sensitization of the populations for Shea tree domestication and adoption of rational methods of bark harvesting and branch pruning.


Mots-clés


Classification Ascendante Hierarchique (CAH); indice de pression; Loranthaceae; Tchad; Vitellaria paradoxa; Hierarchical Ascending Classification; indices of pressure; Chad

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.